Bidonville : architectures de la ville future

lundi 16 mars 2020
 | 20:00
Le Havre | Parvis de la gare routière
Exposition
© Les Films Camera Oscura

Loin des idées reçues, bidonvilles et habitats précaires dessinent des modèles de villes ingénieuses, résilientes et intégrées à leur milieu. Un documentaire à découvrir dans l’espace urbain, projeté depuis le camion d’Échelle Inconnue.

Suite à la journée d’études organisée par l’Université du Havre Normandie consacrée au devenir des anciens bassins industriels, le collectif Échelle Inconnue propose une projection en plein-air du documentaire Bidonville. Architectures de la ville future de Jean-Nicolas Orhon.

• en présence de Christine Falco, productrice, et du collectif Echelle Inconnue

Bidonville : architectures de la ville future
Un film de Jean-Nicolas Orhon
Québec, 2013, 82 min., VOSTFR.
« Au cœur des mondes marginaux que sont les bidonvilles et squats de la planète, des individus s’approprient, érigent et animent une cité à leur image. De nos jours, une personne sur six vit dans un bidonville, squat ou autre habitat précaire. Les gouvernements tentent d’éradiquer ce qu’ils considèrent comme un problème en construisant des logements sociaux, mais la plupart des citoyens refusent de vivre dans ces lieux qui ne sont pas adaptés à leur réalité. Le documentaire Bidonville : Architectures de la ville future propose une réflexion sur la problématique du logement à l’ère de la surpopulation des villes en nous révélant un point de vue sociologique et philosophique sur les constructions à échelle humaine. Le cinéaste Jean-Nicolas Orhon nous plonge dans l’intimité de citoyens et de familles qui, par leur résilience et leur ingéniosité, ont su bâtir des habitations adaptées à leurs besoins, en s’inspirant souvent des traditions architecturales de leurs communautés d’origine. »

Collectif installé à Rouen depuis 1998, Échelle Inconnue met en place des travaux et expériences artistiques autour de la ville et du territoire. Ces expériences au long cours interrogent et associent les « exclus du plan » (sans-abris, Tziganes, immigrés…). Elles donnent lieu à des interventions dans l’espace public, expositions, sites Internet, vidéos, affiches, cartes, publications… Ce dont il est ici question, c’est de « l’invisible de nos villes ».

Parvis de la gare routière, Cours Lafayette, 76600 Le Havre
lundi 16 mars, 2020
20:00
02 35 70 40 05

gratuit – nombre de places limité

• un évènement à vivre en famille !

Complet

Accessible sans réservation

Cet événement vous intéresse ? Nous vous recommandons ceux-ci :

Vous souhaitez réserver ?

annulation de la suite de chantiers communs

Chers tous,

Un immense merci pour votre participation à cette première semaine de Chantiers communs durant laquelle nous avons partagé des moments riches, chaleureux, émouvants, profondément joyeux. Ces échanges nous ont remplis d’envie et d’énergie pour agir là où nous vivons.

Dans ce souci de soin les uns aux autres, et au vu des circonstances exceptionnelles liées au covid-19, nous avons pris collectivement la décision d’annuler l’ensemble des évènements de Chantiers communs programmés jusqu’au 4 avril.

Pour l’heure, seule l’exposition de Tony Durand présentée dans la Vitrine de Pop à Caen demeure visible. Nous essaierons, là où c’est possible, de reprogrammer certains des événements annulés.

Prenez soin de vous, de vos proches et retrouvons-nous bientôt !

L’équipe de Territoires pionniers

Continuez de suivre nos actualités via ces réseaux :

Ou inscrivez-vous à notre newsletter :